Domaine Emmanuel Giboulot

Le domaine développe les pratiques de l’agriculture biologique et biodynamique depuis 1970, mises en place par le père de l’actuel propriétaire Emmanuel Giboulot, Paul Giboulot.

Depuis cette période, l’objectif est de mettre en œuvre des approches respectueuses, à la vigne comme à la cave afin que chacune des cuvées exprime son identité, son empreinte, quel que soit la grandeur ou la modestie du lieu. Cet objectif est partagé et porté par toutes celles et ceux qui y travaillent.

Emmanuel Giboulot, pionnier de la biodynamie depuis trente ans, est connu pour avoir refusé de traiter chimiquement ses vignes contre la flavescence dorée en 2013 et 2014, condamné, puis relaxé. Il se donne corps et âme afin d’obtenir des sols vivants pour produire des raisins sains et équilibrés qui permettent la construction de vins qui “scintillent”, dans lesquels on ressent la vibration des terroirs. On y découvre l’année qui s’est écoulée et le rythme des saisons. Chaque millésime, chaque vin a sa personnalité. Ils le laissent s’exprimer en apprenant à s’effacer pour mieux le découvrir et le comprendre.

Aujourd’hui, le domaine produit treize vins différents sur les 11 hectares de vignes du domaine, à travers les appellations de Beaune, Côte de Beaune, Hautes-côtes de Nuits, Saint Romain et Rully, ainsi qu’une cuvée IGP: les Terres Burgondes.

Suite aux gelées importantes de 2016, le domaine Emmanuel Giboulot a développé une petite activité d’achats de raisins en Beaujolais et Mâconnais. Cette dernière leur a permis de développer de nouvelles cuvées et assurer la pérennité du domaine.

Le Guide des Meilleurs Vins de France 2021 :